Expérience

Notre expérience visant à démontrer la méthode différente de courir d’Oscar Pistorius, va se dérouler en deux parties :

Dans un premier temps nous observerons une course entière d’Oscar Pistorius, afin de montrer le déroulement de sa course.

Par la suite, nous analyserons son mouvement de course et nous le comparerons à celui d'un valide.

Première Partie

Dans la vidéo suivante, on peut observer la course de qualification d'Oscar Pistorius aux Mondiaux Valides de Daegu en Corée.

Grâce à cette vidéo on peut analyser un 400m d'un utilisateur de la prothèse et le comparer avec des valides.

Au départ, la mise en action de Pistorius est trés lente, il est rapidement distancé par les coureurs valides. A partir du 150m, il commence à obtenir une vitesse semblable à  celle de ses adversaires,  puis remonte sur les derniers coureurs valides à partir du 200m. Sur les 200 derniers mètres sa vitesse va constamment augmenter pour finir par être supérieure à celle de ses concurrents.

Pistorius court le premier 200 m en 21.80s: on peut voir qu'il franchit la ligne blanche des "200" à la 26éme seconde de la vidéo.

D'aprés le tableau des résultats Pistorius court son 400 m en 45.39s. Il met donc 23.59s à son deuxiéme 200m

L'athlète valide à coté de lui court le premier 200m en 21.30s et d'après le tableau des résultats, il met 45.42s au 400m, le temps de son deuxième 200m est donc de 24.12s


D'aprés ces éléments, on peut arriver à la conclusion suivante,

Le premier 200m d'Oscar Pistorius est plus lent que celui de ses adversaires, il le court en 21.8s contrairement à l'athlète en violet qui le court en 21.3s. En effet, la force exercée sur la prothèse est trés faible. La prothèse ne s'écrase presque pas, l'angle reste élevé et donc la foulée est lente et trés courte.

Cependant, il est plus rapide que ses adversaires sur la deuxième partie de la course: Il le court en 23.59s contrairement à l'athlète en violet qui le court en 24.12s. Au fur et à mesure de l'augmentation de sa vitesse, la force exercée sur le carbone est de plus en plus forte, la flexibilité de la prothèse augmente et donc la foulée se fait plus longue et plus rapide.

Oscar Pistorius - Daegu IAAF world champs

Résultats

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.